Les concepts de la naturopathie & le terrain de l'individu

Les concepts de la naturopathie

La naturopathie puise ses racines dans la médecine Hippocratique, d’où 5 concepts clés en sont nés :


- L’Humorisme : il représente l’ensemble des liquides biologiques du corps (la sang, la lymphe, le
liquide interstitiel). Leur aspect, leur quantité et qualité ont une influence sur la santé. Une alimentation inadaptée, une mauvaise hygiène de vie ou encore la sédentarité peuvent entraîner des pathologies dites « humorales », qui vont encrasser et surcharger l’organisme, par une accumulation de toxines.


- Le Causalisme : il consiste à ne pas combattre un symptôme qui est un cri du corps. Il est important de
toujours chercher la cause profonde de la maladie, c’est à dire, la cause de la cause de la cause...


- Le Holisme : il consiste à étudier et accompagner l’individu dans sa globalité (plans physique, énergétique, mental, émotionnel, environnemental, socioculturel...) La prise en charge est totale.


- L’Hygiénisme : est un ensemble de démarches alimentaires et corporelles face à ce que nous offre la
nature. Il existe une hygiène alimentaire, basée sur le choix des aliments, des compléments alimentaires et
des cures saisonnières.
Une hygiène du mouvement à travers la pratique d’exercices physiques tels que la marche, la natation, la
gymnastique, la musculation, la danse, les arts martiaux.
Et enfin une hygiène neuropsychique qui peut être soutenue par des pratiques comme la relaxation, la
sophrologie ou la méditation, la gestion du stress, l’alternance travail/repos.


- Le Vitalisme : il consiste à cerner quelle est la force vitale du consultant. Le corps a t-il encore
suffisamment de force pour s’auto-réparer et se régénérer lui-même? Il faut soutenir cette force vitale
essentielle au processus d’autoguérison.


La praticienne en naturopathie ne traite pas les symptômes mais les causes, tout en s’attachant à la qualité de vie de la personne sur ses différents plans d’existence.

Super Food Santé
Femmes multiculturelles

Le terrain de l'individu

Paul Carton disait : « Le microbe n’est rien, le terrain est tout ».
Le terrain est la base du travail en naturopathie. Étant tous différents face à une situation similaire, nous n’aurons donc pas les mêmes réactions.
Pour une même problématique, le Programme d’Hygiène Vitale établi par le praticien en naturopathie, pourra être différent d’un consultant à un autre.


Plusieurs éléments déterminent notre terrain :


- Notre constitution : l’hérédité, la génétique transmise à la naissance qui constituent l’inné; et notre culture, nos valeurs transmises qui constituent l’acquis.


- Notre tempérament : il annonce les forces et faiblesses des différents organes qui vont influencer notre
comportement psychologique et physiologique, tout au long de notre vie.


- La toxémie : elle représente le niveau d’encrassement des liquides organiques (toxines et toxiques) ;
 

Le terrain relie donc l’individu à ses dysfonctionnements. Le vécu personnel, l’hérédité, la mémoire émotionnelle sont exprimés au travers des troubles, des douleurs ou un comportement.
Afin d’aider au mieux mon consultant, il est donc important pour moi de trouver le lien entre l’individu et ses troubles.