Déontologie

- Le praticien ne se substitut en aucun cas à un médecin.
- Il n’effectue aucun diagnostic, ne rédige pas d’ordonnance et redirige vers la médecine allopathique les cas graves et en dehors de sa portée.
- Le praticien peut conseiller des compléments alimentaires, qui ne sont en aucun cas des médicaments.
- Le praticien est tenu au secret professionnel et ne pourra divulguer aucune information délivrée par ses consultants.
-Il fait preuve d’humilité dans sa pratique et reconnaît ses limites et compétences et au besoin, il orientera
son consultant vers le professionnel le plus adapté à sa situation.